Comment-entretenir-son-parquet

Comment effectuer l’entretien de votre parquet ?

Nettoyage et entretien du parquet

Les précautions quotidiennes pour garder votre parquet impeccable.

Pour garder votre parquet impeccable aussi longtemps que possible, il est nécessaire de prendre quelques précautions : Cela coule de source, mais si vous respectez ces quelques conseils concernant la protection, le nettoyage et l’entretien, votre plancher sera durable dans le temps. Couplés aux produits d’entretien BONA, nous vous donnons les clés de la réussite pour garder votre parquet pendant de nombreuses années.

  • Si possible, placez un paillasson sur le parquet à l’entrée, pour éliminer les éventuelles saletés, cailloux, grains de sable. Ces derniers auront pour effet de griffer le parquet.
  • Le nettoyage régulier doit se faire à l’aide d’un aspirateur ou d’un chiffon microfibre que vous pouvez retrouver ici
  • Toujours pour éviter les griffures et les rayures, posez des patins en feutres sous les pieds de table et des chaises. Eviter de déplacer des objets lourds en les glissant sur le sol mais soulevez-les. Si vous avez des fauteuils de bureau à roulette amovibles, essayez de poser un tapis en dessous, pour protéger le parquet.
  • Enlevez rapidement tout liquide qui tombe sur le sol, pour éviter la formation de tâches
  • L’utilisation de produits corrosifs ou abrasifs est prohibée
  • Lors du nettoyage, veillez à ce que le chiffon soit bien essoré. Un nettoyage trop humide peut être contre-productif, si l’eau vient à s’insérer entre le plancher ou entre les joints.

Entretien régulier du parquet

Parfois, bien sûr, vous aurez envie d’appliquer un nettoyage humide sur votre plancher.Le nettoyage de votre sol avec de l’eau seule est déconseillé. Après tout, l’eau pure épuise toutes les huiles naturelles de votre parquet. Après quelque temps, votre revêtement de sol se desséchera complètement, permettant des taches de pénétrer profondément dans le bois. Donc, assurez-vous que vous nettoyez toujours votre revêtement de sol en bois avec un produit de nettoyage spécialisé, adapté à votre parquet, qui nourrit le bois et le scelle contre la saleté et la graisse

Malgré les idées préconçues, le nettoyage avec de l’eau seulement n’est pas conseillé. L’eau a tendance à absorber les huiles du parquet, ce qui aura pour conséquence par la suite de le dessécher et ainsi laisser les tâches s’incruster dans le bois. L’idéal est donc un nettoyage avec un produit spécifique, tel que le propose BONA, avec son kit d’entretien régulier

Kit d'entretien régulier BONA

Utilisation pour quel type de parquet?

  • Les parquets massifs, vernis ou cirés

Qu’est-ce que fait ce produit?

  • Le produit nettoie et protège le bois contre les tâches pénétrantes.

A quelle fréquence doit-on utiliser ce produit?

  • Tous les 15 jours en général

Comment utiliser ce produit?

  • Dans un premier temps, passez l’aspirateur ou enlevez le couche de poussière, à l’aide du balai et du chiffon microfibres. C’est très simple, la serpillère possède du velcro qui permet de la scratcher au balai. Le balai dispose d’un emplacement pour mettre le nettoyant, après l’avoir ouvert, et d’une poignée qui permet de projeter le produit au sol. La cartouche est rechargeable, puisque nous vendons également des bidons de recharge

Y aura-t-il un effet sur la teinte du bois?

Une vidéo descriptive est disponible ci-dessus pour vous montrer comment utiliser le produit.

 

 

plan de coupe du parquet stratifié possiblement très nocif au long therme

Stratifié Danger ?

Le stratifié n’est pas un parquet

Le revêtement de sol stratifié est-il un danger ? A l’instar des parquets massifs et contrecollés, ce revêtement de sol ne peut pas pas s’appeler parquet. C’est une tournure commerciale, un abus de langage. Ne faisant pas partie de la famille des parquets, on parle de “sol stratifié”

On dit d’un revêtement qu’il est un parquet quand il a une couche d’usure d’au moins 2,5mm, c’est-à-dire qu’il peut être rénové par ponçage jusqu’à 2,5 mm . Il n’y a généralement pas de bois dans un stratifié et jamais de bois noble.

Le premier revêtement de sol stratifié a été créé en 1977 en. Suède, arrivé sur le marché en 1980, ce nouveau revêtement s’est très vite étendu sur toute l’Europe. De moindre qualité à ses débuts, il s’est nettement amélioré dans les années 80-90. Le stratifié est maintenant un des revêtements les plus répandus dans le monde.

La composition du revêtement de sol stratifié

plan de coupe du parquet stratifié possiblement très nocif au long therme

Le stratifié est composé de trois ou quatre couches :

  • La couche inférieure est une couche imprégnée qui augmente la stabilité et sert de pare-vapeur
  • La couche centrale plus épaisse sert de support, elle est faite de fibre de bois et de liants
  • La couche supérieure est la couche de décor et “d’usure” (on ne peut ici parler de couche d’usure puisqu’elle ne se rénovent pas et est, en fait une couche de protection), composé de cellulose et imprégné de résine

C’est ici qu’il faut se pencher plus en profondeur sur les compositions de ses différentes couches, si sur certains stratifiés très hauts de gamme, il est possible d’arriver dans des classes A+; on choisit généralement un stratifié pour son prix au m², mais sur ces revêtements on avoisine très souvent les mêmes tarifs que des entrées de gammes en parquet massif, qui eux, si l’on as bien pris soin des matériaux de poses et de finitions, n’émettent AUCUNE PARTICULE ORGANIQUE.

Il faudrait aussi parler de cette étiquetage du classement des COV

Le classement des COV

C’est sympathique de nous avoir fait un petit classement, avec des lettres et des couleurs, mais si on lit un peu plus en profondeur les différentes études, dossiers et analyses, on se rend vite compte que l’A+ n’est pas exempt d’émissions… Ce sont juste les matériaux qui en émettent le moins … mais il est quand même émetteur de composés organiques … Si pour le même prix, on peut avoir un matériel 100% naturel, pourquoi se priver ?

Maintenant, venons en au cas le plus courant, ces revêtements de sol stratifiés à bas coup à partir de 4 ou 5€ du m²…

Chaque couche de ses revêtements contient des colles, des solvants, des résines, des colorants chimiques très émetteurs de COV …

Le fameux classement des COV et les autres types de classement réalisent des analyses sur le nombre de microgramme par mètre cube (µg/m3)… Sur 30 minutes…

Comme dit dans notre article sur la chambre de bébé écolo ou naturel :

Si les plus dangereux sont réglementés : les PCP, ou directement interdit : Lindane et organochloré; il reste encore matériaux plus que douteux contenant solvants, résines et additifs dans leurs vernis…

Et le souci est ici : la plupart des tests établis attestent que l’ensemble de la population à plus de 100 µg/m3 de COV dans leurs foyers , mais ces relevés sont toujours faits sur une durée de 30 minutes, hors il est établi que l’exposition domestique est continue et sur de très longue période… les émissions de toxique ne s’arrêtent pas 30 minutes après la pose du produit … Il ne faut donc pas oublier que tous ses classements sont là pour légiférer le  commerce d’un produit qui n’a RIEN de naturel, bien plus simple à fabriquer et surtout bien plus lucratif que la fabrication d’un parquet massif…

Les inconvénients du stratifié

Le stratifié n’est pas écolo (voire polluant), c’est indéniable… Mais il accumule aussi beaucoup d’inconvénients…

Pour commencer en ce qui concerne les plans de travail stratifié, avec ce que l’on vient de voir, libre à vous de manger, cuisiner sur ce genre de revêtement ^^ pour ma part j’éviterai de découper ma viande ou quoi que ce sois sur ce genre de revêtement aux couches supérieures faites de résines et autres solvants… Il existe d’ailleurs des plans de travail massif avec plan de découpe intégré et renouvelable… à part la pierre on ne peut plus naturelle…

L’autre gros souci du stratifié est la jointure, la découpe ….  Au niveau des joints, sur les angles ou sur les découpes d’encastrement d’évier ou de table de cuisson, si ces zones n’ont pas été bien imperméabilisées au silicone (qui se détériore rapidement), l’eau s’infiltre rapidement. Le plan va gonfler, se déformer très rapidement… Il est toujours possible de l’hydrofuger, mais cette solution est extrêmement critiquée due à l’utilisation de produits très polluants…

Pour le revêtement de sol stratifié, ce souci majeur d’humidité rend les joints du stratifié extrêmement sensible, dès lors que l’humidité aura pénétré la matière, le stratifié se mettra rapidement à gonfler pour finir par craquer sous vos pas…

Bien sûr n’oublions pas que le stratifié n’a pas de couche d’usure ! Au moindre coup, c’est une faille de plus face à l’humidité, la moindre rayure ne sera pas “réparable”, “effaçable”, ce sera donc une lame a changer… le petit souci c’est qu’en fonction de la “qualité” de revêtement, le clip, la butée ou le joint de moindre qualité ne permettent pas vraiment d’enlever une lame et d’en changer une, sans en enlever une ligne (voire deux) complète qui ne seront pas re-clipsables car le système aura cédér au retrait…

Le stratifié est bruyant ?

Le revêtement de sol stratifié à des performances acoustiques très faibles, dès que l’on marche dessus avec des talons ou que l’on fait tomber un objet dessus (sans parler des coups, trou et rayure… voir paragraphe plus haut). Un commentaire d’un internaute sur un forum nous rappelle qu’un voisin mécontent peut obliger son voisin du dessus à changer son revêtement de sol si un dérangement acoustique permanent est observé.

Quelle essence de parquet choisir ?

Quel essence, dureté de parquet choisir, selon là pièce, l’usage ?

Le marché du parquet est en évolution constante et nous voyons apparaître une multitude de type de parquet : stratifié, contrecollé, massif de tout type et toute essence

afin de mieux vous aidez à choisir nous allons essayer d’en faire le tour…

Comprendre quel parquet convient à quelle pièce et pourquoi ?

Déterminons les bases :

Les quatre différentes zones à l’intérieur d’une maison :

 

Chaque pièce dans la maison à son utilité, sa fréquence de passage, son type de salissure et tache éventuelle …

 

Découpe d'une maison pour analyser la fréquentation des différentes pièces. quelle pièce de la maison est la plus fréquentée ? les passage dans la maison. L'usure des sols dans la maison en fonction de la fréquentation

 

Nous pouvons déterminer quatre Zones dans une maison auxquelles correspondront une dureté de parquet et une couche d’usure différentes :

Les pièces à passage modéré (Classe de dureté A)

 

Les pièces de votre maison aux passages peu fréquents, celle ou par exemple, quand vous recevez, les invités ne vont pas.

– Le dressing,

– les couloirs d’étages

– le bureau, avec un petit bémol sur les fauteuils de bureau à roulettes qui peuvent selon le fauteuil fortement usé votre parquet, voir complètement le ruiner …

– Les Chambres d’adulte et ados : en effet nous différencierons deux types de chambres, les adultes et ados ne fréquentent et n’utilisent pas leurs chambres de la même manière que nos bambins … les petites voitures, lego et autres jouets menant la vie dur à nos parquets, il convient d’installer un parquet plus résistant dans la chambre des petits que dans les chambres adultes et ados.

Pour ces pièces à usage peu fréquents, nous pouvons privilégier des bois tendres et des couches d’usure mince d’une classe de dureté A …

Un parquet à la couche d’usure d’une épaisseur de 2,3 à 3,3 mm conviendra parfaitement en cloué, collé ou clipsé

Toute essence fera donc l’affaire, mais ce sont les rares pièces ou l’on pourra poser de l’Aulne, du Sapin, de l’épicéa ou encore pourquoi pas, du pin sylvestre …

Voir notre sélection de parquet pour pièces peu fréquentées

 

Les pièces générales à passage moyen (Classe de dureté B)

 

Les pièces à passage modéré sont en général les pièces peu fréquentées et dépendent vraiment de l’organisation de votre maison, ce sera souvent le séjour et/ou la salle à manger …

Ici il faut bien voir la configuration de votre maison et aussi le style de vie qui l’habite… les passages de rollers sur un bois à la classe de dureté B sera très mal vécu, vous en conviendrez 😉

Les types de parquets ici, pourront être aussi de classe de dureté A et B, mais cette fois-ci avec une épaisseur de la couche d’usure supérieur minimum d’environ 3mm …

Les essences pourront varier du noyer au pin maritime, le châtaigner, le mélèze, le merisier …

Les pièces générales à passage fréquent (classe de dureté C)

 

Les pièces à fortes fréquentations où tout le monde passe et repasse 🙂

– La chambre d’enfant comme cité plus haut

– Le hall d’entrée, le couloir : l’endroit qui subira le plus de passage et donc d’usure… c’est vraiment l’endroit qui ne doit pas être négligé sur le choix du parquet, en effet c’est la zone de passage qui, l’hiver recevra les chaussures mouillés, les bottes boueuses, les parapluies ruisselants et l’été, les rollers à enlever dans l’entrée, les passages de vélos, les camions et autres jouer roulants des enfants.

c’est l’endroit où le passage et souvent (pour ne pas dire tout le temps) le plus concentré. On recensera ici un nombre de pas au m² bien plus élevé qu’ailleurs dans la maison …

– La cuisine : on lui préférera différents types d’essence qui supporteront mieux les différents accidents comme le chêne vieilli, le Teck, le Bambou ou le Merbau … Certains préconiserons une pose cloué ou collé, c’est à n’en pas douter que ces personnes ne connaissent pas encore le parquet massif clipsable EASIKLIP dont nous ne manquerons pas de vous parler …

– pièces de vie : Salon, salle à manger : ici il faudra choisir une classe de dureté adéquate (B et/ou C) mais ces pièces étant moins soumises à la rigueur des taches éventuelle c’est dans ces pièces que l’on pourra choisir à peu près tout type d’essences en respectant tout de même une couche d’usure raisonnablement épaisse, de 3 à 6mm …

Il existe aussi, il faut le savoir, une classe de dureté D, que personnellement nous ne recommanderons pas pour une maison, en effet ce genre de classe de dureté correspondrait plutôt à des salles de réceptions de balles ou autre … à moins que vos enfants ne traversent la maison en patin à glace, l’investissement dans cette classe de dureté pour la maison nous semble exagéré 😉

Les pièces humides :

 

Les pièces humides, généralement les salles de bains, ont une fréquentation modéré, la classe de dureté se situera plutôt entre A et B et la couche d’usure de 2.3 à 3.3 mm suffira amplement …

Ici c’est l’essence qui nous intéressera plus particulièrement !

On considère généralement que seul les parquets massifs exotiques conviennent aux pièces humides, en effet ce sont les seuls bois naturellement imputrescible s’utilisant généralement à l’intérieur, comme à l’extérieur … Les essences généralement recommandées sont : le Teck, le Merbau, le Wengé, le Bambou et d’autres essences que l’on retrouve beaucoup plus rarement chez nos revendeurs habituels. Il faut cependant préciser qu’avec les nouvelles techniques, le traitement en étuve (la rétification) des bois destinés au parquet, permettent à certains bois européen de faire des parquets convenant tout aussi bien aux pièces humides comme le peuplier, certains chênes, le pin maritime, le frêne et d’autres encore …

L’étanchéité et les finitions devront être parfaites pour conserver un parquet en bon état ! Une pose lame à lame précise , ainsi que la gestion des bords de mur nécessitera une attention particulière notamment avec la pose de plinthes adaptées …

Il existe aussi différentes pose et technique pour pièces humides dont nous ne manquerons pas de vous parler 😉

Rien que pour vous un petit récapitulatif des duretés nécessaires par pièces 😉

 

Zone de la maison Type de pièces Classe de dureté essence Couche d’usure
Passage modéré Dressing, couloir étage, bureau, chambre d’adulte, chambre d’ami A Aulne,  Sapin, l’épicéa ,  pin sylvestre … 2,3 à 3,3mm
Passage moyen Séjour, salle à manger selon configuration de votre maison et de vos usages B (voir A) Noyer, pin maritime, châtaigner, mélèze, merisier Environ 3mm
Passage fréquent Hall d’entrée, cuisine, pièces de vie C (voir B) Orme, Chêne, Frêne, Eucaliptus, Hêtre, Charme … De 3 à 6mm
Lieu public Salles de réceptions , salles de balles D Merbau, Jatoba, Wengé … De 5 à 7 mm
Pièces humides Salles de bain … C (voir B) Exotique :Teck, Merbau,  Wengé,e Bambou,- Européen à l’étuvé :chênes, Pin maritime, Frêne…. De 3 à 6mm

 

Et une classification de la dureté en fonction des essences :

 

Les différentes classe de dureté par essence de bois pour parquet.  quelle essence choisir pour son parquet ? les essence de parquet et leur duretée

Quelle type de parquet choisir ? parquet massif ou contrecollé ? comment bien choisir le bon type de parquet? quelle parquet conviendrai le mieux à mon salon ?

Les différents types de parquet, lequel choisir ?

Le parquet sous tous ses angles …

Il existe une multitude de parquet, des essences par dizaines, des teintes quasi infini…

Découvrons ensemble Les différents types de parquet

Il y a trois types de parquets.

Le parquet massif :

 

Le parquet traditionnel par excellence, constitué d’une seule essence, est le plus souvent sous forme de lame d’une épaisseur autour des 20mm, il peut aussi se présenter sous forme de panneaux ou de mosaïque, sa couche d’usure est un aspect important, plus elle est épaisse, plus vous pourrez garder votre parquet longtemps …

 

qu'est ce que la couche d'usure ? découpe d'une lame de parquet massif. Le parquet massif en detail. Tout savoir sur la parquet

 

Choisi pour sa robustesse et son esthétique naturelle, on considère que c’est un parquet qui nécessite l’intervention d’un professionnel pour sa pose, ce n’est pas forcement le cas, nous vous parlerons plus tard des différentes façons de poser un parquet massif, qui sont accessibles à toutes personnes bricolant un minimum ;). Il existe aussi une gamme révolutionnaire de parquet massif clipsable, le parquet EASIKLIP ! Alliant la beauté et la robustesse du massif à la facilité de la pose flottante 🙂

investissement durable et responsable, le parquet massif à une durée de vie de 50 à 100 ans selon la pose, la qualité du bois et l’entretien. Un entretien régulier selon sa finition et une “mise à neuf” tous les 10 ans environ ferons de votre parquet LE revêtement durable par excellence …

Retrouvez ici le parquet chêne massif brut par excellence ! un chêne massif choix premier brut, à traiter selon vos envies …

Il existe sous une multitude de finition telle que brut, pré-poncé, vernis, huilé, ou encore d’autres types de finitions comme : teinté huilé, vieilli, cérusé

On pourra aussi de demander quelle pose pour le parquet massif ?

Beaucoup de poses différentes sont possibles avec le parquet massif, cela tombe bien, article arrive bientôt à ce sujet 😉

Le parquet contrecollé :

 

On considère que le parquet contrecollé est l’alternative qualité/prix, généralement moins cher que le parquet massif, il garde certaines de ses qualités, il a lui aussi une couche d’usure qui selon son épaisseur fera la qualité de ce type parquet et donc cette alternative rapport qualité/prix …

Composé de trois couches :

1. Parement ou couche d’usure en bois noble d’une épaisseur d’environ 3,6mm

2. Une âme centrale en bois d’essence plus commune selon la qualité du parquet

3. un contre parement de bois résineux

Tout savoir sur le parquet cotnrecollé. qu'est ce que le parquet contrecollé ? découpe d'une lame de parquet contrecollé

 

On choisit souvent ce parquet pour son prix et sa simplicité, attention toute foi à ne pas négliger la qualité qui en feront un mauvais allié face au parquet massif qui lui ne se dégrade pas avec le temps …

Il ne nécessite généralement pas de finition, les lames étant le plus souvent traitées de diverse manière , il ne reste donc qu’à le poser, généralement en flottant, mais il existe aussi des gammes de contrecollé à coller ou clouer…

Pour ce qui est des différentes poses du parquet contrecollé,un article arrive bientôt 😉

 

Le “parquet” stratifié :

Le “parquet stratifié” ne devrait pas être appelé parquet, car en effet il n’est pas en bois.

Contrairement au massif ou au contrecollé, le revêtement de sol stratifié est en fait une image de bois imprimés sur une sous-couche de composite protégée par une résine.

Les inconvénients :

Ces parquets très fin et en matériaux peu (ou pas) isolants phoniquement en font un revêtement de sol peux approprié aux appartements ou aux maisons aux étages peu couvert phoniquement

De plus, certain rapport sur la qualité de l’air pointe une problématique de pollution de l’air ambiant due aux matériaux de certain stratifié …

De notre côté, nous avons consacré un dossier complet sur le parquet stratifié et ne parlerons donc plus de stratifié 😉