Comment poser du parquet ?

comment poser du parquet

La pose de votre parquet : Pose flottante, pose collée, ou clouée ?

Vous avez acheté ou avez l’intention d’acheter du parquet, mais une question reste sans réponse pour vous : Comment poser ce parquet ? C’est très simple, seules trois poses existent : La pose collée, la pose flottante ou la pose clouée. 
Pour vous aider à choisir quelle type de pose adopter, nous avons vous les présenter sous forme de comparatif, sur plusieurs aspects.

Présentation des trois types de pose

Pose collée
Pose collée

La pose collée, comme son nom l’indique, nécessite de coller les lames de parquet directement au sol. Il faut absolument veiller à ce que le support initial soit plat (chape en béton, sol déjà existant) et débarrassé des poussières et éventuels cailloux ou autres. Collage en plein recommandé, et non pas dans les rainures, cela assurera une meilleure stabilité dans son ensemble.

 

 

 

Pose flottante pour parquet
Pose flottante pour parquet

La pose flottante : Ici, la pose flottante sera représentée avec un système de clipsage, nommé EASIKLIP, que l’on retrouve sur une gamme de parquets chêne massif. Pour vous présenter le système rapidement, il s’agit de clips en aluminium qui viennent s’insérer d’un côté dans les rainures présentes en dessous des lames de parquets, et de l’autre côté dans les lames suivantes, ce qui évitera le déchaussement des lames entre elles. 

 

 

 

Pose clouée
Pose clouée

La pose clouée, la plus techniques des trois poses, peut s’effectuer sur des solives, lambourdes ou sur un support continu comme des panneaux d’agglomération, du contreplaqué). Cette pose n’est possible que sur certains modèles.

 

 

Passons maintenant à la comparaison de ces trois poses.

La facilité de pose 

flot-coll-cloueEn terme de facilité de pose, c’est la pose flottante qui est la plus simple. Grâce au procédé de clipsage, il est simple et rapide de poser son parquet. Cette pose ne nécessite pas trop de matériel spécifique, un maillet, une cale ainsi qu’une scie sauteuse peuvent suffire. Généralement, elle est recommandée pour les personnes qui veulent poser leur parquet eux-même , sans avoir besoin de recourir à un professionnel.

La pose collée nécessite un peu plus de préparation : Il faut du matériel adapté (Colle – spatule crantée) et surtout un peu de temps, car cette pose est plus longue que la pose flottante. Elle ne nécessite pas forcément de professionnel, mais vous pouvez très bien faire appel à un poseur si vous n’êtes pas familier avec cette pose.

La pose clouée est la plus compliquée, de par sa technicité, ainsi que la préparation qu’elle nécessite. Il faut dans un premier temps placer les solives, lambourdes ou panneaux en fonction des caractéristiques du parquet. Elle demande du temps, du matériel adapté. Pour cette pose , il est conseillé de faire appel à un professionnel, qui a déjà effectué cette pose.

La compatibilité des parquets selon la pose

coll-flot-clouLa pose collée est celle qui offrira la plus large gamme de parquets. Tout simplement car les parquets flottants EASIKLIP peuvent très bien être posés en pose collée, alors que l’inverse n’est pas possible. 

La pose flottante dispose d’une large gamme de parquets adaptés à cette pose. Sachez d’un parquet flottant a une structure particulière qui permet la pose flottante. Pour les parquets EASIKLIP, vous pouvez aussi les coller. En revanche, un parquet à coller n’a pas la structure nécessaire pour le mettre en pose flottante.

La pose clouée offre un choix restreint en terme de parquets, puisque la pose clouée s’effectue sur les parquets massifs uniquement, dont la largeur n’excède pas 150 mm, ce qui permettra d’avoir la meilleure stabilité possible.

Le coût de la pose

flot-coll-cloueLa pose flottante est la plus économique, que ce soit en terme de temps, ou en terme de matériel nécessaire.
Prenons un exemple , un parquet EASIKLIP se pose obligatoirement sur une sous couche pare vapeur. 
Avec un parquet chêne massif 3 frises sable en 15 x 150 mm (34 € TTC / M2) , et la sous-couche correspondante (4,70 € TTC / M2), votre parquet au final vous reviendra à 38,70 € TTC /M2

Pour la pose collée, reprenons le même parquet, qui je le rapelle peut également se mettre en pose collée. 
Un parquet à 34 € TTC / M2. Pour coller, utilisez une colle adaptée (900grs à 1 Kg / M2). Cette colle est vendue au prix de 93,60 € TTC pour un seau de 18 kgs soit 5,20 € environ pour un 1 m2.
Coût total par m2 : 39,20 € TTC / M2 . La différence n’est pas flagrante, mais n’oubliez pas de multiplier par la surface qu’il vous faut, et de prendre en compte le temps mis pour la pose.

La pose clouée est celle qu’il vous coutera le plus cher. L’achat de lambourdes ou de solives sera plus conséquent que celui de la colle ou de la sous-couche. Pour exemple, l’achat de tasseaux 21×57 mm vous coutera déjà 4,90 € TTC/mètre linéaire. 

Compatibilité chauffage au sol

coll-flot-clouLa pose collée est celle qui s’adapte le mieux à un chauffage au sol. Peu importe l’épaisseur et la largeur, cette pose permet le contact entre le sol et le parquet, d’ou sa compatibilité

La pose flottante est compatible chauffauge au sol à une seule condition, il faut que le parquet soit d’une largeur maximale de 150 mm. 

La pose clouée est à proscrire lorsque vous avez un chauffage au sol car elle ne permet pas le contact direct entre le sol et le système de chauffage.

L’isolation

clou-flot-collLa pose clouée est celle qui permettra la meilleure isolation, tout simplement parce que la hauteur d’espace vide laissé en dessous de votre parquet vous permettra mettre des isolants :

 

  • Rouleaux de laine minérale, synthétique ou naturelle 
  • Panneaux de polystyrènes 
  • Polystyrène ou liège en granulés ou vermiculite

Pour cet aspect, la pose flottante ainsi que la pose collée sont au même niveau.

Pour la pose flottante, la sous-couche, selon celle que vous achetez, peut servir à différentes utilisations : Isolant thermique, pare vapeur ou isolant acoustique. Dans notre cas , la sous-couche est pare vapeur, elle évite la remontée d’humidité pour éviter tout souci de gondolage des lames. Elle fait office d’isolation phonique (-22 db). Cet aspect d’isolation varie vraiment selon les sous-couches du marché.

Pour une pose collée, vous n’êtes pas obligés de mettre une sous-couche. Il existe des isolants spécifiques à cette pose qui permettent une pose semi-collée, car ils comportent des fentes. C’est par ces fentes que le parquet et le sol seront collés.

Voilà pour les critères majeurs qui vont déterminer le type de pose. En complément, on vous donne les avantages et inconvénients de chaque pose 

La pose flottante : Avantages et inconvénients

Avantages

  • Facilité de pose : Rapide et facile, sans matériel conséquent
  • Facile à démonter , sans abimer le parquet, pour changer de sol.
  • Du parquet massif ou contrecollé en pose flottante, une qualité exceptionnelle à un prix imbattable chez EASIKLIP

Inconvénients

  • Choix restreint de parquets compatibles chauffage au sol
  • Attention au choix de la sous-couche. Pour les parquets EASIKLIP, seule la couche pare vapeur est possible, puisqu’elle n’empêchera pas que le clip s’enfonce et se déchausse des lames.

La pose collée : Avantages et inconvénients

Avantages

  • Pose collée compatible chauffage au sol
  • Une stabilité accrue
  • Pose collée + parquet massif = Résistance et durabilité dans le temps
  • Un bon rapport qualité prix

Inconvénients

  • Temps de pose un peu plus long , en raison su séchage notamment 
  • Nécessite quelques connaissances ou expérience. Si vous êtes un débutant dans la pose du parquet, optez pour une pose flottante.
  • L’ajout d’une sous couche peut fragiliser la stabilité

La pose clouée : Avantages et inconvénients

Avantages : 

  • Avec une pose sur lambourdes, le parquet cloué offre une légère élasticité, très agréable sous le pied tout en améliorant l’isolation phonique. Pose idéale donc pour des salles de sports, ou yoga par exemple.
  • L’espace disponible sous le parquet, rendu par l’épaisseur des lambourdes, permet le passage de cables et/ou d’installer des panneaux isolants.
  • Stabilité du parquet 

Inconvénients

  • Demande des équipements adaptés ( Cloueur pneumatique) et une expérience pour cette type de pose. Il est recommandée de faire appel à un professionnel.
  • Une préparation minutieuse du chantier ( Installation des lambourdes..)
  • Une surélévation de la hauteur du sol initial importante

Quelle pose de parquet choisir pour une salle de bain ?

Obligatoirement, une pose collée avec un parquet massif résistant à l’humidité . Les parquets exotiques sont idéaux pour les pièces humides.

A ce titre, une gamme exceptionnelle de parquets exotiques est disponible chez Les Moulures du Nord, avec un rapport qualité prix imbattable

Quelle pose de parquet pour installer un chauffage au sol ?

Pose collée idéale, pose flottant possible, pour un parquet dont la largeur d’excède pas 150 mm

Quelle pose de parquet pour un débutant / peu expérimenté ?

Pose flottante, super simple, super rapide et avec un super rendu.


Notre avis de professionnel 

Le top du top , ça reste quand même la pose flottante. On fait aujourd’hui des parquets massifs exceptionnels, adaptés à la pose flottante. A ce titre, il existe une gamme de parquets massifs clipsables , dont le système est nommé EASIKLIP. Il s’agit de clips en aluminium qui viennent s’insérer en dessous des lames de parquets, et des joints en silicone permettent l’expansion naturelle du parquet, tout en évitant le déchaussement des lames. C’est simple, rapide, le rapport qualité / prix est au rendez vous et il est très facile de le démonter si vous avec envie de changer. Pose flottante avec une sous couche adaptée, ou alors il est possible de le coller également. 

Pour découvrir cette gamme de parquets , rendez vous sur le site d’EASIKLIP

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.